Je m’appelle Amandine Farges et je suis Ingénieur du Bonheur

Gadz’art / coach professionnelle certifiée RNCP / praticienne de pleine conscience / adepte du qi gong / mampreneur / allumeuse d’étoiles dans les yeux / révélatrice de potentiel / booster de vie meilleure!

Comment suis-je devenu Ingénieur du Bonheur?

Je suis Gadz’Art, c’est à dire ingénieur diplômée des Arts et Métiers. J’ai travaillé une dizaine d’années dans différentes entreprises à des postes techniques et commerciaux. Bien que très heureuse de ma formation aux Arts et Métiers et de la mise en application de mes connaissances, je ne m’épanouissais pas dans ces fonctions. J’étais toujours très stressée et souvent mal à l’aise. A chaque fois je m’ennuyais profondément et petit à petit je perdais confiance en moi et m’isolait du monde. Je n’y trouvais pas de perspectives réjouissantes et surtout je ne me sentais pas à ma place.

Un jour, lors du classique forum des associations de ma ville, un grand sentiment intérieur s’est manifesté, m’implorant d’arrêter de choisir un sport dans l’espoir de maigrir. Cette sensation me disait « J’en ai marre de tout ça, je voudrais juste me sentir bien! Juste me sentir en paix… » Pour la première fois depuis vraiment très longtemps, je l’ai écoutée. Ce fût ma première décision en pleine conscience.

C’est comme ça que j’ai débuté le qi gong.

Par cet enseignement global, j’ai aussi découvert la méditation.

Grâce au qi gong et à la méditation de pleine conscience, j’ai appris à respirer et à avoir conscience de mon énergie et de mes émotions. Ce fût une révélation. Croyez-le ou non, mais ces 2x 2h de cours de qi gong chaque semaine, étaient de véritables bulles de bien-être où je me sentais totalement libre. C’est là que j’ai découvert cette nouvelle sensation : être soi-même, sans pression et sans attente.

Au fil des semaines et des mois, je me découvrais et je commencer à reprendre vie intérieurement.

Puis mon époux a eu un accident de moto sérieux. Ce fût un véritable choc! Je me suis occupée de lui et de notre famille en mode « petit robot ». Il fallait assurer quoiqu’il m’en coûte. C’est quand il a retrouvé de l’autonomie, que je suis tombée à mon tour, réalisant soudain que pendant ces dernières semaines je m’étais coupée de mes émotions. Alors mon corps me le rappela. Le choc subit et ignoré est remonté brusquement comme un tsunami. J’étais bouleversée et épuisée. Pendant plusieurs semaines j’étais perdue. Peu capable d’assurer autre chose que les fonctions qui me semblaient vitales : dormir, manger, méditer.

C’est lors de ces méditations intensives que vinrent les grandes questions : « Vis-tu vraiment la vie que tu voulais? Es-tu la personne que tu voulais devenir? »

Evidemment la réponse était NON.

Alors qu’est-ce que tu veux? C’est quoi la vie dont tu rêves? Qu’est-ce qui est le plus important pour toi?

Et la principale : Qu’est-ce que tu attends pour commencer à vivre vraiment?… que ton mari meurt? qu’il soit handicapé? qu’il arrive un autre drame?

Je ne vais pas vous dire que j’ai tout changé du jour au lendemain car ce serait absolument faux!

Ce n’est pas parce que je souhaitais profondément changer que c’était devenu facile et évident… J’ai dû prendre le temps de m’observer, trier, ressentir, nettoyer, écouter, regarder, déprogrammer, reprogrammer, apprendre, pratiquer, choisir, décider, modifier, échouer, tomber, me relever, recommencer, respirer, observer, patienter, ressentir, constater, laisser mûrir, révéler, ajuster, dévoiler, oser…

Et ce processus d’amélioration de ma vie et de mon être est toujours en cours…

Je ressens une immense gratitude d’avoir rencontré en chemin des personnes bienveillantes et inspirantes : des coachs, des conférenciers, des enseignants, des méditants… qui, par leurs mots, leur présence, leurs enseignements, leur écoute, m’ont permis et me permette encore de clarifier ce que je veux vraiment, croire en moi et oser passer à l’action sans attendre d’être parfaite!

Aujourd’hui je sais au plus profond de mon être que j’ai ma place dans ce grand jeu de la vie. C’est cette place que je crée sur mesure pour moi.

Éternelle apprentie, je poursuis mes découvertes, mes lectures, mes pratiques pour encore grandir et offrir le meilleur accompagnement possible aux personnes qui me font confiance et souhaite partager un bout de leur chemin avec moi.

Pin It on Pinterest

Tu es mon meilleur réseau social

Tu as aimé cet article ? Parles-en autour de toi.